Bodies and Souls

bodies(6)

Installation comportant sept statues de taille humaine, papier mâché. (2018)

Les personnages agissent dans l’espace comme les maîtres d’une cérémonie tribale, faisant du spectateur un élément du tout pour une plus grande tribu, une grande synergie. Une tribu riche de toutes la palette des tempéraments. Chaque sculpture étant à la fois autonome par sa personnalité et partie de l’ensemble.
Le groupe repose sur un lit organique de paille dorée, exposé fin décembre comme une crèche accueillant des étrangers rejetés ailleurs. L’artiste questionne notre relation aux forces invisibles, à nos croyances, à la vie et aux vivants, notre lien à la mort et à nos ancêtres. Elle interroge nos visions de société, la manière dont nous souhaitons vivre ensemble… En 2100 nous serons 11 milliards.

Artemis

Statue de Fertilité, papier mâché et impression wax 95 cm x  40 cm (2017)

Coton

Coton, fil de fer, bois (2017)

Avec la contribution de Bojana Denegri à la couture.

Linea Nigra

img_7961

impression photographique sur taie en soie noire (2016).

Noces Blanches

Technique : drap de noces/châssis, cadre de lit
Dimensions (L x P x H) : 160 × 200 x 80 cm

Hommage rendu au cadre de notre conception, de notre venue au monde,
de l’amour, et des derniers instants de notre vie.
Ici, le spectateur peut embrasser, déflorer, percer le mystère de la toile.
L’orifice autorise la vision, le passage au coeur de l’installation.
Duchamp les nommait :  » les trous du voyeur « .

http://www.ssbart-geneve.ch/PDF/Le_Cadre_visarte.pdf (2014)
DmiSKrSfd5Xg9eKM7DwytrXWWq5caPKboS3w1MudBNo,MEA6yj8_7BKIM_sf1E8IdLmxElfaUK0mW6addvR2ZB8,gArRWGqpI_FNOmXkd86gXxdiaL2QDY1D8jwcV9VT8sc

vU5X2BXozGOanCHwyo7YQQiRrOT1iYTxfL4FLEgu7PU,pcWtTdT9mYtGycoiuKuPZI8Obv2hgA0SElP6vkXyc-o,eGqNOHI8g0GrocVpicB2SL770QOYwLsiIxy9GWX_4HE,-7dzqI1sMJfHKLyw1rzErhgZbUttWGO8YPOQfYNzIz4

0DFvMIAMXvPE7sxHSK-wjM8ukxocwNzaQdUPkiLUzKo,gkqaluPO0JF-xQ_29rlm6RS3v8YYbnN3-Yo2JZXMMPU,y7Ibes8dQFby2PM2XzMm_uBiRtfYA5SyxSRA_HaTSqM

Lavage de cerveau

IMG_2179 - copie
Photographie contrecollée sur aluminium, 92,3 x 61,5cm (2007)

La bergère: rétroprojection

projection - copie
DSC00040_2

Dispositif:
Dessin de la bergère au crayon gris sur le mur,
caché par la projection d’une photo imprimée sur acétate sur le rétroprojecteur.
La bergère apparaît au spectateur au moment où ce dernier passe devant le rétroprojecteur.
Car c’est son ombre qui révèle le dessin.

«Reality strikes back» exposition au Universal Cube, halle 14 de la Baumwollspinnerei, Leipzig, (2007)